non

Bulletin d'inscription
Règlement de la billetterie

Sortez !

Inscriptions jusqu'au 25 janvier dans la limite des places et du budget alloué.
Cliquez sur les visuels pour accéder aux vidéos des spectacles.

Théâtre

2019 01 Ticket theatreTickets-Théâtre(s)

Pour consacrer la volonté du Comité d’entreprise d’accompagner les agents dans leur pratique de spectateur et soutenir les lieux de spectacles de proximité, votre CE vient d’adhérer à l’association Ticket-Théâtre(s) qui rassemble vingt théâtres et un festival entre Paris et les villes environnantes.
Tout en soutenant la création indépendante, le service Culturel vous permet d’accéder à des concerts (rock, jazz, slam…), de la danse, du théâtre, des marionnettes, du jeune public et à certains spectacles en Langue des Signes Française. Une programmation éclectique pour tous les publics : c’est vous qui décidez !

Tarif unique : 12 € la place valable dans un des théâtres listés ci-dessous
Les tickets sont déjà disponibles dans vos médiathèques.

En savoir plus sur ce concept

Liste des théatres partenaires

Théâtre 13 - Jardin & Seine
Théâtre 71
Théâtre de l’aquarium
Théâtre de la Bastille
Théâtre de la Cité internationale
La Commune Aubervilliers
MC93
T2G - Théâtre de Gennevilliers
TGP - Théâtre Gérard Philipe
Le Mouffetard, marionnettes

IVT - International Visual Théâtre
Théâtre Jean Arp
Le Monfort Théâtre
Théâtre ouvert
Théâtre Paris-Villette
Théâtre Romain Rolland
Théâtre de la Tempête
Théâtre de Belleville
Le Tarmac
Festival Paris l’été
 

 

2019 01 la collineAbonnement Théâtre de la Colline

15, rue Malte Brun – Paris 20e

La Colline est le dernier né des cinq théâtres nationaux dédiés à l’écriture contemporaine et à ses auteurs vivants. C’est l’une des premières institutions culturelles d’importance à s’être implantée dans l’Est parisien il y a trente ans. Depuis 2016, le dramaturge Wajdi Mouawad en a pris la direction et son projet artistique pour La Colline s’articule autour de quatre axes fondamentaux : écriture-création, diversité, jeunesse et territoire.
Le théâtre national de la Colline a changé la périodicité de ses abonnements. Aussi, vous le retrouvez ce mois-ci pour des spectacles au long de l’année 2019 (et non plus de septembre à juin comme nos autres abonnements).

Tarif : 21 € catégorie unique, subvention déjà déduite

Trois pièces à choisir parmi la sélection ci-dessous :
Pièce n°1. Mercredi 16 janvier à 20h30 The Scarlet letter de et mis en scène par Angélica Liddell avec Joële Anasasi, Tiago Costa, Daniel Matos… Librement inspiré de l'oeuvre de Nathaniel Hawthorne
Pièce n°2. Vendredi 15 et jeudi 28 mars à 20h30 Qui a tué mon père d’Edouard Louis, mis en scène et joué par Stanislas Nordey.
Pièce n°3. Vendredi 17 et jeudi 23 mai, mercredi 5 juin à 19h30 Fauves de et mis en scène par Wajdi Mouawad avec Lubna Azabal, Jade Fortineau, Hugues Frenette…
Pièce n°4. Jeudi 26 septembre, vendredi 11 octobre à 20h30 L'animal parlant entrée perpétuelle de et mis en scène par Valère Novarina avec Manuel Le Lièvre, Julie Kpéré…
Pièce n°5. Vendredi 22 novembre, mercredi 4 ou jeudi 19 décembre à 20h30 Mort prématurée d'un chanteur populaire dans la force de l'âge. Un spectacle d'Arthur H et Wajdi Mouawad avec Marie-Josée Bastien, Arthur Higelin, Jocelyn Lagarrigue…
Pièce n°6. Mercredi 30 janvier ou jeudi 7 février à 20h, petite Salle Insoutenables longues étreintes d’Ivan Viripaev, mis en scène par Galin Stoev avec Pauline Desmet, Sébastien Eveno, Nicolas Gonzales…
Pièce n°7. Dimanche 31 mars à 16 h ou mercredi 10 avril à 20h Fêlures, le silence des hommes de et mis en scène par Kabal avec Astrid Cathala, D' de Kabal, Didier Firmin, Franco Mannara
Pièce n°8. Samedi 18 ou samedi 25 mai à 20h Vues lumière de et mis en scène par Isabelle Lafon avec Eléonore Briganti, Karyll Elgrichi, Pierre-Félix Gravière…
Pièce n°9. Vendredi 4 octobre à 20h Data Mossoul de et mis en scène par Joséphine Serre avec Guillaume Compiano, Xavier Czapla, Camille Durand-Tovar…
Pièce n°10. Jeudi 14 ou jeudi 28 novembre à 20h Points de non-retour de et mis en scène par Alexandra Badea avec Amine Adjina, Madalina Constantin, Kader Lassina Touré…

En savoir plus sur les spectacles

Opéra

Le CE vous propose ce mois-ci deux trésors à choisir dans la programmation de l’Opéra de Paris. Nous sommes émus avec l’ultime oeuvre de Mozart et nous sommes transportés avec la vision de Noureev d’un classique de la danse. Venez à la rencontre de l’excellence française dans un lieu mythique.

2019 01 FluteLa Flûte enchantée

Mozart, mise en scène Robert Carsen
Opéra Bastille, place de la Bastille, Paris 12e

Mystérieuse, fascinante et inépuisable Flûte enchantée ! Composé fébrilement quelques semaines avant sa mort, le testament lyrique de Wolfgang Amadeus Mozart est par excellence l’opéra universel, source de joie et de perpétuel émerveillement. La Flûte enchantée peut être entendue comme un merveilleux conte pour enfants ou comme la plus ardente méditation sur l’existence humaine. S’y rencontrent le prince d’un pays lointain à la recherche d’une princesse légèrement suicidaire, un serpent géant et un oiseleur fanfaron, une reine de la nuit et un mystérieux grand prêtre imposant d’étranges rites de passage… Le grand metteur en scène Robert Carsen met le feu (au sens propre comme au ­ guré !) à l’opéra et livre une Flûte enchantée élégante et épurée.

Tarif : 60 € en 3e catégorie, subvention déduite
Dates : samedi 15 juin à 19h30

2019 01 le lac des cygnesLe lac des cygnes

Tchaïkovski, chorégraphie de Rudolf Noureev
Opéra Bastille, place de la Bastille, Paris 12e

En composant Le Lac des cygnes, Tchaïkovski s’empare de la légende allemande de l’oiseau immaculé pour créer l’une des plus belles musiques jamais écrites pour le ballet. Les chorégraphes Marius Petipa et Lev Ivanov donneront leurs lettres de noblesse à l’histoire de cet amour impossible entre un prince terrestre et une princesse-oiseau et façonneront chacun le mythe de la danseuse cygne, ballerine par excellence. En créant en 1984 sa version pour le Ballet de l’Opéra de Paris, Rudolf Noureev choisit d’étoff er chorégraphiquement le rôle du Prince et surtout développe sa psychologie qui l’entraîne à sa perte, en courant éperdument après l’illusion d’une femme-cygne. La version de Noureev, contrairement aux mises en scènes précédentes, donne le Prince comme personnage-clef de l’action dramatique : d’abord triste, en proie au spleen, puis amoureux, ensuite trompé et ­ nissant anéanti. Le sentiment de cette fatalité, magni­ - quement rendue par cette version de Noureev, parcourt la partition d'un bout à l'autre. De tous les ballets que Rudolf Noureev aura légués à l'Opéra de Paris, celui-ci est, à coup sûr, son oeuvre la plus personnelle.

Tarif : 39 € en 3e catégorie, subvention déduite
Dates : jeudi 14 mars à 19h30